Mireille Mangiagli, MiMaLi  naissance à Valence dans la Drôme le 24 août 1959.

 

Après une formation aux Beaux-Arts de Valence, puis auprès de Paul Marandon en sculpture sur marbre, et d’Annie Bottero en peinture à Lyon, l’envie de réunir le volume et la couleur m’ont amèné à élaborer une technique qui n’a jamais vraiment été explorée dans le domaine figuratif, tout en donnant une place prépondérante au règne animal.

Ainsi naissent de l'association terre et pigments ces œuvres peu communes.

 

L’accident et l’aléatoire m’intéressent, ma recherche se situe donc entre le maîtrisé  et le non-maîtrisé. La surprise est toujours au rendez-vous.

Je joue avec la terre et la terre se joue parfois de moi. La travailler en la laissant la plus  naturelle possible et en lui permettant de s’imposer dans ses "caprices" est une façon de lui rendre hommage et de lui redonner toute sa noblesse.

 

IL n'y a pas de cuisson, d'où l’appellation de mes tableaux "terrecrues". Le terme bas-relief convient également à ce travail bien qu'il évoque l'art antique, la sculpture sur pierre ou les moulages en plâtre.

 

En parallèle :

Je puise ma vision de la vie dans la philosophie de l’Aïkido que j'ai pratiqué pendant plus de  quinze ans et enseigné.

Cet Art-martial est pour moi l'une des voies  royales pour accéder à mon être profond, développer ma conscience …

Aujourd'hui le Kundalini Yoga, la danse et plus particulièrement la danse Dervish font partie de ma vie avec au centre la même aspiration qui se résume dans la célèbre injonction de Socrate : "Connais-toi toi même et tu connaîtras les dieux et l'univers "